Accueil » Blog mobilité en ville et innovation » Quoi de neuf sur le CES 2017 ?

Quoi de neuf sur le CES 2017 ?

CES

Le CES (Consumer Electronic Show) est le lieu de toutes les batailles industrielles. Il se tient chaque année début janvier à Las Vegas. Il est important d’y prêter attention pour y découvrir les innovations qui risquent de s’emparer du marché et de nous impacter dans un avenir plus ou moins proche. Cependant, ce n’est guère facile du fait du foisonnement des produits et services dévoilés par ses 3 800 exposants. Les grandes tendances qui se dégagent cette année rejoignent les analyses réalisées par Gartner dans son dernier Hype Cycle.

La réalité virtuelle et la réalité augmentée mises à l’honneur

Il en a été beaucoup question lors de ce salon et de grands acteurs, parmi lesquels Intel. Ainsi, ils n’ont pas manqué de présenter leurs produits finis et aussi des prototypes sur leur stand afin d’attirer l’attention du public.

Il est vrai que certains secteurs d’activités (tourisme, immobilier, santé et surtout jeux vidéo) ont déjà commencé à intégrer la réalité virtuelle et la réalité augmentée dans leurs offres. Cela vise à mieux répondre aux attentes de leur clientèle respective.

De ce fait, on peut désormais visiter un lieu ou un bâtiment sans même avoir besoin de s’y rendre physiquement. Par exemple, Best Western a installé la réalité virtuelle dans tous ses hôtels en Amérique du Nord. Elle permet à ses clients de visiter à 360° l’endroit où ils envisagent de séjourner avant même de faire leur réservation.

SimforHealth, réalisée par une entreprise bordelaise, utilise la réalisé virtuelle pour former les étudiants en médecine aux urgences. C’est une aide pour réaliser un diagnostic rapide de leurs patients dans le cadre d’une approche immersive, interactive et collaborative.

Pour ce qui concerne les jeux vidéo, ce sont de nombreux accessoires, des casques et des PC spécifiques qui sont proposés par de grands acteurs tels que Sony, Samsung et HTC. Le constructeur japonais Panasonic a, quant à lui, présenté un prototype de casque de réalité virtuelle à 4 lentilles, le VR Headset. Il semble très prometteur car il est le seul actuellement à couvrir tout le champ de vision humain, soit 220 degrés. Par ailleurs, il utilise la technologie audio par conduction osseuse (vibrations envoyées dans la mâchoire et retransmises à l’oreille interne). L’immersion y est donc plus intense.

Des objets connectés encore plus intelligents

Désormais, de plus en plus d’objets sont connectés et de plus en plus « wearables ». L’offre était foisonnante au CES et couvrait notamment les domaines de la santé et du bien-être, du confort et de la sécurité pour des services de plus en plus personnalisés. Cette offre allait de la brosse à dents aux caméras embarquées à bord des véhicules autonomes, en passant par les robots, les lampes et les montres.

Ces objets remontent des quantités de données impressionnantes (Big Data). Ils constituent, pour les systèmes d’Intelligence Artificielle, autant de contenus indispensables à la progression de leur courbe d’apprentissage.

Parmi ceux présents, les plus distingués sont :

  • Amazon Echo, Intelligence Artificielle spécialisée dans la reconnaissance de la parole. Elle a été vendue à 5,2 millions d’exemplaires en 2016
  • Et Amazon Alexa, sorte de majordome virtuel. Il peut être installé dans un très grand nombre d’objets connectés dans un environnement hub domotique, par exemple. On peut dialoguer avec lui par la voix.

 

Côté français, le robot de compagnie Buddy de Blue Frog Robotics est un robot mobile prévu pour vous rappeler des tâches que vous pourriez oublier de réaliser. De plus, il a la charge de surveiller votre habitation pendant votre absence et de vous alerter en cas de besoin. De même, il peut devenir le compagnon de jeux de vos enfants et communiquer à distance avec un proche (senior par exemple). Il est aussi en capacité de vous reconnaître, de détecter vos émotions et d’apprécier votre rythme cardiaque.

Le véhicule autonome

Les années passent et le sujet reste toujours d’actualité tout en s’amplifiant. Il suscite un intérêt grandissant autant pour l’écosystème du secteur automobile que pour le grand public. Après Tesla, Audi, BMW et Valeo, les autres acteurs industriels semblent avoir pris conscience que le véhicule autonome constitue désormais la prochaine frontière à atteindre absolument. Tout est à réinventer dans la voiture du futur !

Les fabricants de composants (LiDAR, processeurs), les équipementiers et les constructeurs ont pris le sujet à bras le corps. Ainsi, une bataille féroce se livre entre Nvidia et Qualcomm d’autant qu’Intel souhaiterait revenir aussi dans le jeu. Il faut dire que ce marché représente un potentiel de développement économique inimaginable.

Pour autant, la voiture connectée, même si elle poursuit ses améliorations, présente moins d’intérêt que la voiture autonome. En effet, dans le premier cas, on est sur une innovation incrémentale. Dans le second, on est clairement sur une innovation de rupture qui va entraîner une véritable révolution économique, sociale et environnementale.

Le marché des drones quant à lui reste toujours à prédominance professionnelle. Désormais, il a également atteint le grand public. Parrot domine le marché mondial face au chinois DJI. Avec une autonomie de fonctionnement et une portée de plus en plus importantes, les drones sont capables désormais d’éviter de leur propre chef tous les obstacles qu’ils rencontrent. On en distingue de deux sortes : les drones selfies et les drones sous-marins.

La Blockchain

La société marseillaise KeeeX est spécialisée dans les solutions de certification et de sécurisation de documents et de données. Elle a été la seule startup Blockchain à exposer sur Eureka Park parmi les 600 startups les plus innovantes du monde. Il y a de quoi en être fiers !

La technologie qu’elle a développée intègre à l’intérieur même des fichiers une preuve d’intégrité et d’authenticité inaltérable avec la preuve d’existence sur la Blockchain Bitcoin.  Elle a également présenté son application Blockchain grand public « Photo Proof » sous Android et iOS. Celle-ci permet à tout un chacun, grâce à une simple photo, d’apporter une preuve non contestable par l’image. Qu’il s’agisse d’un constat d’accident automobile, d’une déclaration de dommages, d’un état des lieux, du suivi logistique, d’une preuve de présence à une date et sur un lieu donnés, les cas d’usages ne manquent pas.

Sécurité et Confidentialité

De plus en plus d’entreprises et de particuliers sont victimes de piratages de leur système informatique ou de leurs objets connectés, de demandes de rançon ou d’abus de confiance concernant l’utilisation de leurs données personnelles. C’est pourquoi le CES 2017 a considéré que la sécurité et la confidentialité des données constituaient un enjeu mondial pour les data et l’IoT (Internet of Things). De ce fait, des mesures appropriées doivent être engagées. Nul doute qu’au prochain CES, cette thématique fera l’objet d’un plus grand nombre d’exposants.

 

Même si tout n’est pas encore parfaitement au point, les entreprises qui ont fait l’effort d’exposer se sont lancé un vrai défi marketing. A l’occasion du CES 2017, certaines ont eu la chance de rencontrer leur marché, d’autres des investisseurs, d’autres encore des partenaires industriels. Pour autant, beaucoup d’entre elles aussi sont rentrées bredouille. L’innovation est exigeante et impose aux acteurs qui s’y lancent de faire preuve d’une belle ténacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *