Aller au contenu
Accueil » Blog mobilité en ville et innovation » N’avancez plus seuls : optez pour le codéveloppement

N’avancez plus seuls : optez pour le codéveloppement

Codeveloppement

Lancé il y a environ 15 ans par Adrien Payette et Claude Champagne, deux Canadiens, le codéveloppement professionnel s’impose progressivement en France et à l’international comme une véritable innovation. Il s’agit d’une démarche d’entraide entre pairs qui privilégie l’apprentissage par l’action. Elle permet aussi d’apporter des réponses pertinentes à différents types de situations vécues par les entrepreneurs et leurs collaborateurs dans le cadre de leur activité.

Comment se passe une séance de codéveloppement ?

La rencontre s’organise autour d’un petit groupe de 8 à 10 personnes au maximum (dirigeants d’entreprises différentes ou collaborateurs d’une même organisation, par exemple) pour lesquelles on privilégiera la diversité.

Cette méthode éprouvée doit être animée par un expert extérieur au groupe qui va s’intéresser au contenant (accompagnement méthodologique du groupe, rappel des règles du jeu à respecter tout au long du processus). Par contre, concernant le contenu, il émanera de l’expérience et des savoir-faire des membres du groupe.

La séance dure entre 2 heures 30 et 3 heures. Elle va s’articuler autour de 6 étapes au cours desquelles un sujet est choisi, puis approfondi. L’objectif visé est d’y apporter des réponses pertinentes et pratiques à mettre en œuvre. Il peut s’agir d’un Projet, d’une Préoccupation ou d’un Problème spécifique en lien direct avec la réalité de l’entreprise (on parle des 3 P).

3 grandes règles sont à respecter par le groupe :

  • La confidentialité des échanges
  • L’authenticité des propos tenus
  • Et la bienveillance afin de permettre à la parole de se libérer.

Codeveloppement avantages

Les étapes à suivre pour la démarche de codéveloppement

Toute démarche de ce type passe par le déroulé de 6 étapes. Un des participants y tiendra le rôle de Client et les autres celui de Consultants, l’expert assurant quant à lui l’animation du processus.

  • 1e étape : Présentation de la Problématique, du Projet ou de la Préoccupation

La rencontre va commencer par la préparation par le Client d’un exposé succinct relatif à une situation réelle sur laquelle il s’interroge. Au cours de la présentation qu’il en fera aux Consultants, ces derniers devront pratiquer une écoute active et bienveillante. En effet, c’est la condition essentielle pour se mettre en empathie avec le Client. Ainsi, les Consultants pourront décoder la dimension affective non verbalisée cachée derrière sa présentation. Cela leur permettra aussi d’accompagner et de pousser plus loin le processus de réflexion du Client.

  • 2e étape : Questionnement de clarification

Avant d’émettre leur diagnostic, les Consultants doivent s’assurer qu’ils ont bien compris la situation exposée par le Client. Pour ce faire, ils devront lui poser des questions complémentaires. Les réponses recueillies vont être utiles à la bonne compréhension et à l’approfondissement du problème. Ainsi, en répondant à leurs questions, le Client va rendre plus explicites certains éléments présentés au cours de la 1e étape. Au travers de ces questions, le Client va également apprendre davantage sur sa situation et sur lui-même (prise de conscience, révélateur).

  • 3e étape : Contrat de consultation

Sur la base de l’exposé de la problématique et des réponses aux questions complémentaires, le Client va à présent être en mesure de formuler plus clairement ses besoins. Il en conviendra avec les Consultants : c’est la raison pour laquelle on parle de contrat. Les Consultants reformuleront leur compréhension de la demande exprimée par le Client afin d’être sûrs qu’il n’y a pas de divergence. Pour autant, le contrat pourra être révisé en cas de besoin au cours du processus.

  • 4e étape : Consultation – Exploration

On se situe là au cœur de l’exercice. Au cours de cette étape, les Consultants sont autorisés à dire ce qu’ils pensent de la situation exposée. Pour ce faire, ils s’appuient sur leur expérience et leurs connaissances. Le Client entend ainsi de nouvelles façons d’envisager sa situation et sa pratique professionnelle. Le partage d’idées, d’impressions, de réactions, de commentaires… doit ainsi aider le Client dans sa réflexion personnelle et dans son action. En effet, il ne s’agit pas d’aboutir à une convergence sur les propositions faites. Au contraire, il s’agit de proposer au Client un maximum de pistes d’actions potentielles. C’est alors au tour du Client de pratiquer l’écoute active.

  • 5e étape : Synthèse et Plan d’actions

Parmi toutes les pistes d’actions proposées, le Client va retenir celles qui lui paraissent le mieux correspondre à ses attentes et besoins. La synthèse qu’il va réaliser doit lui permettre d’aboutir à une liste d’actions concrètes à réaliser à court terme. Le plan d’actions qu’il présentera l’engagera vis-à-vis du groupe. Par ailleurs, les résultats obtenus serviront à alimenter l’apprentissage du groupe.

  • 6e étape : Identification des apprentissages et Évaluation

Au cours de cette dernière étape, tous les participants, y compris l’animateur, devront être à même d’identifier les principaux apprentissages acquis de cette démarche. Ils devront également signaler les points qui, selon eux, restent à améliorer.

Quels bénéfices tirer d’une démarche de codéveloppement ?

La mise en pratique d’une démarche de codéveloppement apporte à l’ensemble des participants différents bénéfices :

  • Apprentissage de l’écoute active et bienveillante qui nous fait tant défaut
  • Développement de la créativité en s’appuyant sur ses pairs
  • Capacité à identifier le « vrai » problème avant de rechercher des solutions
  • Entraide et empathie entre pairs favorisant le développement des participants
  • Amélioration de l’efficacité individuelle
  • Appel au bon sens et à l’expérience
  • Satisfaction de pouvoir être utile à un tiers
  • Travail sur une situation réelle révélée au cours de la séance
  • Confiance accrue en soi-même
  • Engagement à l’action.

 

Ainsi, elle vise à faire progresser l’entreprise en même temps que son dirigeant tout en donnant du sens aux collaborateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *