Accueil » Blog mobilité en ville et innovation » MULTI, le 1er ascenseur en boucle à induction magnétique

MULTI, le 1er ascenseur en boucle à induction magnétique

Ascenseur

La société THYSSENKRUPP va tester à Rottweil en Allemagne son nouvel ascenseur en boucle à induction magnétique et à moteur linéaire, le MULTI. Il sera dans un immeuble de 246 m comportant 12 puits. L’annonce mérite notre attention. En effet, depuis 1854, date de création des premiers ascenseurs, ce secteur d’activité n’avait pas enregistré une innovation aussi spectaculaire. Jusqu’alors, il s’agissait seulement de quelques améliorations (cabines doubles, câbles en matériaux plus légers…).

Les principales caractéristiques techniques de cet ascenseur

 MULTI est le 1er ascenseur qui fonctionne sans aucun câble. Le système se compose d’une multitude de petites cabines totalement indépendantes, chacune équipée d’un moteur. L’énergie électrique qui les alimente circule de la cage d’ascenseur vers celles-ci par induction magnétique.

Parmi ses particularités, cet ascenseur a des capacités de déplacement uniques puisqu’il est multidirectionnel. En plus des déplacements verticaux traditionnels, il peut aussi se déplacer horizontalement et diagonalement à une vitesse de 5 m/s.

Par contre, sa vitesse est son point faible actuel par rapport à ses concurrents (TOSHIBA = 16,8 m/s à Taipei/Taiwan et HITACHI = 20 m/s à Guangzhou/Chine). Pour autant, le temps d’attente des utilisateurs avant de monter ne dépassera pas 15 à 30 secondes pour le MULTI.

Le tout est piloté par un système de contrôle central qui est en communication permanente avec les cabines. Ainsi, celui-ci transmet et récupère des données d’exploitation utiles à un fonctionnement sécurisé et fluide de l’ensemble. De multiples freins reliés à un réseau sans fil équipent les cabines et les sécurise en cas de besoin.

MULTI bénéficie d’une capacité de transport quasiment doublée. Par ailleurs, sa consommation électrique est réduite de 60 % par rapport aux ascenseurs habituels. Ce nouveau dispositif permet aussi de gagner 25 % de superficie habitable dans les constructions. Ceci est dû à la petite taille des cabines. Qui plus est, à cause de leur poids réduit d’environ 50 %, elles correspondent parfaitement aux objectifs recherchés pour les immeubles écoresponsables.

MULTI, une réponse aux problématiques urbaines

Le phénomène démographique d’urbanisation  concentre les populations dans les villes. A l’horizon 2050, 70 % de la population mondiale devraient vivre en ville. Cela a pour corollaire l’étalement urbain. Or, les habitations construites depuis un certain nombre d’années dans le centre et en périphérie immédiate n’ont pas la capacité d’accueillir davantage de personnes pour y habiter ou travailler.

Dans le cas présent, l’apparition de MULTI va relancer le débat lié à la construction d’immeubles de très grande hauteur dans les métropoles. Désormais, on ne considère plus celle-ci comme une contrainte insurmontable.

Quant aux architectes, urbanistes et grands groupes immobiliers, la perspective d’utiliser un ascenseur comme MULTI devrait également leur offrir des opportunités nouvelles. Peu importe la forme des bâtiments de très grande hauteur. En effet, il sera possible de desservir tous les étages dans toutes les orientations. Dans le même temps, cela favorisera le gain d’espace et limitera le poids de l’ascenseur en l’absence de câbles et de contrepoids.

Un marché important existe pour ce type de bâtiments. En effet, on a enregistré un triplement de hauteur en quelques années. Désormais, les pays s’engagent dans une véritable course (128 buildings de plus de 200 m de haut construits en 2016).

MULTI, une innovation de rupture

Par rapport à ce qui précède, on peut affirmer qu’avec MULTI, la société THYSSENKRUPP a su mettre en œuvre une innovation de rupture basée sur la technologie. En parallèle, elle a sûrement déposé un, voire plusieurs brevets. Ils la mettent à l’abri de la concurrence pour un certain nombre d’années. Dans le même temps, elle a revisité un produit traditionnel qui n’avait pas beaucoup évolué depuis sa création. Ainsi, elle a cassé les standards de son secteur d’activité.

Pour ce faire, elle a été amenée à :

  • Exclure certains éléments (câbles, contrepoids) qui n’apportaient pas de valeur ajoutée à ses clients
  • En renforcer d’autres (pour les utilisateurs : temps d’attente réduit, capacité de transport doublée ; pour les constructeurs : gain de superficie habitable, augmentation de la hauteur des bâtiments, moindre consommation d’énergie)
  • Atténuer certains éléments (vitesse et poids)
  • Créer de nouveaux éléments (circulation multidirectionnelle des cabines, supervision de l’exploitation par un système de contrôle central).

 

Construire ce nouveau modèle d’ascenseur apporte à THYSSENKRUPP un avantage concurrentiel notoire et une notoriété certaine. De même, cela lui donne une image plus moderne. Tous ces éléments lui ouvrent un nouvel espace stratégique totalement vierge et donc sans concurrence. Ainsi, elle va pouvoir créer de nouvelles demandes avec une plus grande rentabilité et accéder à de nouvelles cibles clientèle.

Voilà un bel exemple d’application de la méthodologie « Stratégie Océan Bleu« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *