Accueil » Blog mobilité en ville et innovation » La relève du GPS est assurée

La relève du GPS est assurée

La géolocalisation et la navigation ont été fortement boostées au cours des années 2000 avec l’apparition, puis la distribution auprès du grand public de la technologie GPS (Global Positioning System). Cette dernière s’appuie sur une infrastructure satellitaire avec laquelle il y a échange d’informations. Largement répandue, nous l’utilisons désormais pour nous localiser et orienter notre mobilité sur terre, sur mer, dans l’air ou dans l’espace à proximité de la Terre.

Insuffisances et vulnérabilités du GPS

Cependant, cette technologie présente de nombreuses insuffisances et vulnérabilités même si on la considère désormais comme un standard. En effet, elle est sensible aux perturbations extérieures et au brouillage radioélectrique. Dans certaines zones, la réception est masquée et inopérante à l’intérieur des bâtiments. A cela s’ajoutent l’imprécision du positionnement et l’indisponibilité partielle des satellites. Ainsi, le GPS est opérationnel à 80 % pour les véhicules et à 20 % pour les individus. Cela le rend indisponible, imprécis ou inopérant entre 20 et 80 % selon les cas.

Pour pallier ces défauts, d’autres solutions ont vu le jour depuis. Elles s’appuient également sur le déploiement d’une infrastructure au sol utilisant différents dispositifs. Il peut s’agir de points d’accès WiFi, LiFi, de beacons, de marqueurs visuels pour la Réalité Augmentée, d’amers magnétiques… Néanmoins, le temps et le coût pour réaliser le déploiement d’une pareille infrastructure s’avèrent conséquents. Ils conduisent la plupart du temps à l’abandon de telles solutions.

Découverte d’une solution innovante sans GPS

Pour toutes ces raisons, la Société SYSNAV, startup française, a implémenté une solution de navigation innovante à bas coût et ne nécessitant aucun déploiement d’infrastructure.  Le MIT (Massachussets Institute of Technology) a récompensé son ingéniosité en 2014 avec l’attribution du prix de l’innovation TR 35.

Cette solution de géolocalisation sécurisée sans GPS se caractérise par :

  • Un fonctionnement fiable dans les zones couvertes où le GPS ne passe pas
  • Aucune émission ni réception d’ondes ce qui la rend indétectable
  • Une autonomie à 100 %
  • Et pour couronner le tout, la fourniture d’un positionnement d’une précision inégalée.

 

La solution met en œuvre la technique de navigation magnéto-inertielle (appelée MINAV). Elle utilise des capteurs inertiels et magnétiques (accéléromètres et gyroscopes, comme ceux que l’on trouve dans certains téléphones mobiles tels que l’IPhone et dans la Wii) pour la localisation d’un corps rigide en mouvement. Ainsi, ces capteurs constituent autant de boussoles pour le calcul d’un déplacement et d’une vitesse. L’intégrité, la continuité et la précision du signal sont qui plus est garanties quel que soit le lieu.

De ce fait, parce qu’elle apporte une réponse opérationnelle et à bas coût à des usages tant publics que privés et qu’elle s’abstrait des contraintes inhérentes au GPS, cette solution révolutionnaire est appelée à couvrir les besoins d’un marché très large.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.